Menu Fermer

Repères

Le Parti Socialiste plonge ses racines dans la tradition de l’humanisme et dans la philosophie des Lumières. Il fait siennes les valeurs de Liberté, d’Egalité, de Fraternité, proclamées par la Révolution Française.
Il est né de la rencontre entre une pensée critique, riche et diverse, et l’action du mouvement ouvrier qui, pendant deux siècles, ont porté une contestation de l’organisation sociale façonnée par le capitalisme et ont défendu le projet d’une société solidaire dont tous les membres jouissent des mêmes libertés et des mêmes droits.
Il revendique le souvenir de l’abolition de l’esclavage, de la Commune, l’héritage de la République, de son œuvre démocratique, de son combat pour la laïcité, les grandes conquêtes sociales du Front Populaire, de la Libération, de mai 68, de mai 81 et des gouvernements de gauche qui se sont succédé depuis.
Il participe des grandes batailles politiques et intellectuelles pour la liberté et la justice, de l’Affaire Dreyfus à l’abolition de la peine de mort. Bâtir un monde nouveau et meilleur, respectant la dignité de la personne humaine et assurant la sauvegarde de la planète est la tâche première des socialistes, celle qui motive un engagement renouvelé pour le progrès au fil des générations.

Sa nature est « d’aller à l’idéal et de comprendre le réel », d’inventer le futur et de travailler dans le présent, d’assumer les tensions et les contradictions qui en résultent et font la vie humaine.

29 février 2016 – Laurent Grandguillaume ” Territoire zéro chômeur de longue durée “

Une idée portée par Laurent Grandguillaume, alors député PS de Côte-d'Or. Une idée simple qui vise à lutter contre le ...

29 juin 1988 – Michel Rocard ” Instaurer un droit au revenu minimum c’est une innovation d’une portée considérable “

La loi du 1er décembre 1988 relative au Revenu minimum d’insertion précise dans son article L. 115-1, qui l'introduit, que ...

26 mars 1982 – Entrée en vigueur de l’ordonnance Auroux qui abaisse l’âge légal de la retraite à 60 ans

L'arrivée au pouvoir d'une majorité socialo-communiste est couronnée de symboles, en 1981, Mitterrand créa la cinquième semaine de congés payés ...

17 septembre 1981 – Robert Badinter “J’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander l’abolition de la peine de mort en France”

Nous sommes en septembre 1981, François Mitterrand vient d’être élu président de la République.  Par 363 voix pour et 117 ...