Menu Fermer

Le groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain du Sénat regrette le manque d’anticipation du gouvernement mais a voté en responsabilité pour la tenue des élections au mois de juin

Communiqué de presse – Mercredi 14 avril 2021

Groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain du Sénat

Débat sur l’organisation des élections départementales et régionales : le groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain du Sénat regrette le manque d’anticipation du gouvernement mais a voté en responsabilité pour la tenue des élections au mois de juin.

A l’occasion du débat au Sénat, le groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain a rappelé son attachement à la tenue des élections dans une période la plus proche possible des dates prévues pour ces scrutins. En effet, si tout le monde s’entend sur l’importance des questions sanitaires, économiques et sociales dans la période actuelle, la vie démocratique ne doit pas être suspendue. Comme l’a souligné Eric Kerrouche, orateur socialiste dans le débat : « Il n’est pas possible de dire aux Français qu’ils peuvent travailler et consommer, mais qu’ils ne peuvent pas voter. »

Depuis plus d’un an, le groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain a fait à plusieurs reprises des propositions concrètes pour adapter la campagne électorale et les opérations de vote à la situation sanitaire : mobilisation des médias audiovisuels dans la campagne, organisation du scrutin sur trois jours dans les communes de 5 000 habitants et plus, vote par correspondance, autant de propositions balayées par le Gouvernement.

Nous regrettons que le Gouvernement n’ait rien anticipé, alors que la question est apparue évidente à l’occasion des élections municipales de l’an dernier. Une nouvelle fois, il réagit le dos au mur. Désormais il convient de tout mettre en œuvre pour que ces élections se tiennent dans les meilleures conditions possibles. Sur un plan sanitaire, comme sur un plan démocratique.

Eric Kerrouche l’a signifié au Premier ministre dans le débat : « Votre attitude dit quelque chose de votre rapport au territoire. Je pense réellement que concernant cette majorité, ces élections sont accessoires et encombrantes, un peu comme le sont les corps intermédiaires et le Parlement. »

Groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain du Sénat

Partagez !